Le formage des tôles


On entend par formage de tôle, toute action qui permet de donner un relief à une tôle au départ plane. Autrefois la mise en forme d'une tôle se faisait à l'aide d'un marteau et d'une enclume. 
Ensuite, des marteaux mécaniques on fait apparition et ont peu à peu cédés la place à des machines traditionnelles ou à commande numérique.

Les principaux procédés concernés sont :

Le pliage


Principe :

Le pliage est une déformation effectuée à froid sur une tôle plane (le flan). Les contraintes mises en jeu doivent dépasser la limite élastique de la tôle pour atteindre la déformation plastique.

La surface obtenue présente des plis rectilignes et est développable; c'est à dire applicable sur un plan par dépliage.


Le profilage


Principe :

Un feuillard plan, introduit entre les galets tournants d'une machine à profiler (suite de cages à galets), subit des déformations progressives qui l'amène à la forme finale désirée, sans que soit modifiée son épaisseur initiale



l'emboutissage


Principe :

L'emboutissage est la déformation à froid d'une tôle plane (flan) en une forme creuse non développable, c'est à dire non applicable sur un plan moyennant un nombre limité de découpages rectilignes.

L'opération ne doit pas entraîner de plis ou de déchirures du flan ouvragé ainsi qu'une variation sensible de son épaisseur


AUGUSTE Denis février 2013