Le forgeage industriel


Procédé de mise en forme d’un matériau afin de produire des pièces mécaniques ébauchées ou finies à haute caractéristiques. 


Cette mise en forme s’effectue a chaud  par déformation plastique (effort supérieur a la limite élastique).


En forgeage, un lingot métallique est forcé de prendre une forme donnée par des matrices qui le soumettent à une grande déformation plastique. Pratiquement 90 % de tous les articles faits en acier sont soit forgés, soit laminés. Dans le forgeage à chaud, un flan chauffé est mis en forme en une seule opération de compression entre des matrices ouvertes ou fermées. Parfois on utilise une série de matrices pour obtenir la forme finale. On obtient les précisions les plus élevées et les formes les plus complexes par le forgeage en matrices fermées qui est illustré ci-dessous mais la taille des pièces est limitée à environ 20 kg. Le forgeage en matrice ouverte est moins précis mais on peut l’utiliser pour des pièces beaucoup plus grandes (jusque 5000 kg).

Le forgeage produit des articles ayant des propriétés mécaniques particulièrement bonnes à cause de la manière dont la deformation affine la structure métallique et réduit la porosité.
La plupart des métaux peuvent être forgés mais leur aptitude à être forgés varie fortement. 
Utilisations typiques
Le forgeage est utilisé pour mettre en forme des pieces mécaniques soumises à des contraintes élevées comme des pieces d’avion, des barreaux de connection, des vilbrequins, des flans pour fabriquer des engrenages, des outils à main ou pour machines, des corps de robinet, des préformes de tuyaux.

AUGUSTE Denis février 2013