Le moulage en coquille

Principes :

Le moulage en coquille par gravité :


L’alliage liquide est versé par gravité dans un moule permanent, ou coquille, destiné à produire des pièces en série (plusieurs milliers)

Le moule est métallique avec noyau en sable. Il est constitué de plusieurs parties afin de permettre le démoulage. Le moule est réalisé en fonte ou acier spéciaux.

Moulage en coquille sous pression :


L’alliage liquide st poussé très rapidement (jusqu’à 50m/s) dans l’empreinte par un piston qui assure l’alimentation de la pièce en alliage liquide.

Durant la solidification un maintien en pression est nécessaire et impose jusqu’à 1000 bars de pression.

L'outillage :


Moulage en coquille par gravité

Moulage en coquille sous pression (moulage en chambre chaude)


La mise en oeuvre :

Le moulage en coquille par gravité :

Pour mouler des alliages à basse température de fusion on utilise généralement de l’acier. Pour mouler un matériau réfractaire est nécessaire du fait de la température de fusion très élevée.


Les étapes du moulage en coquille par gravitée :

  • Le moule est préchauffé et recouvert de poteyage

  • Si nécessaire, les noyaux sont placés dans le moule Le métal fondu est versé dans le moule

  • Fermeture du moule.

  • Coulée du métal en fusion

  • Refroidissement et solidification de la pièce

  • Ouverture du moule

  • Ejection de la pièce moulée

Moulage en coquille sous pression :

Lorsque les coquilles sont fermées et que le piston est remonté le métal liquide rempli la chambre


Les étapes du moulage en coquille par gravitée :


  • Fermeture et verrouillage du moule par système mécanique à genouillère ou vérin hydraulique.

  • Injection du métal dans le moule par système immergé dans l’alliage en fusion (chambre chaude)

  • Refroidissement et solidification de la pièce par conduction naturelle rapide due à la matière métallique du moulée aux pressions élevées.

  • Ouverture du moule

  • Ejection de la pièce moulée

Voir la vidéo




AUGUSTE Denis février 2013