Les défauts des pièces moulées

Les criques :


La pièce se « déchire » durant la solidification.
Pour éviter ce phénomène on préférera des raccordements de paroi sans angle vif, qui facilite l’écoulement de la matière et confère une meilleure élasticité à la pièce.

Les retassures :


La pièce présente des cavités, souvent invisibles, dans les parties les plus massives.

Le dessin de la pièce devra favoriser des épaisseurs uniformes.

L’outillage devra connaître des masselottes d’alimentations qui permettront d’absorber les défauts, en les détournant hors du volume utile de la pièce.

Prévoir dans le moule l’évacuation des gaz dus à sa brusque élévation de température lors de la coulée, sinon la pièce présentera des soufflures sorte de petites bulles nuisibles à sa rigidité


AUGUSTE Denis février 2013