Principe général :

principe

Présentation des principales solutions :

Structure de l'appareil

La stéréolithographie :

Sous l'action d'un laser, une résine liquide photosensitive est solidifiée par une transformation chimique. Le faisceau de lumière émis par le laser est projeté à la surface de la résine par un jeu de miroirs dynamiques. Sur son passage, le laser polymérise la résine et seule la région balayée reste solidifiée. L'empilement des couches permet d'obtenir une pièce tridimensionnelle. Consécutivement à la polymérisation d'une section, un dispositif de raclage intervient pour niveler uniformément la surface. Une fois que la surface de la cuve de résine est immobile, le laser peut démarrer la polymérisation d'une nouvelle section.

Frittage de poudre :

Frittage de poudre par laser
Un laser thermique est utilisé pour fondre une poudre mélangée à un liant. Sur le trajet du laser, la poudre est amenée à une température légèrement supérieure à son point de fusion et agglomérée par refroidissement. Un traitement thermique peut être utile pour améliorer les propriétés physiques des pièces et réduire la porosité. La nature des matériaux de constitution du prototype dépend du type de poudre utilisée. Selon les cas, cette poudre peut être plastique, céramique ou métallique.

Dépôt de fil en fusion (FDM) :


Ce procédé utilise le mouvement d'une machine 3 axes pour déposer un fil en fusion sur la pièce en cours de fabrication. La solidification est instantanée quand le fil entre en contact avec la section précédente. Les matériaux utilisés pour le fil sont la cire, le nylon, le polypropylène, l'ABS,… Ce procédé est relativement rapide et peu cher. Il peut être très utile dans la réalisation de pièces creuses


Impression 3D : jets multiples de résine


La tête d'injection de PolyJet coulisse d'avant en arrière le long de l’axe X, tout comme sur une imprimante à encre, déposant ainsi une couche unique de photopolymère extrêmement fine sur le plateau d’impression. Chaque couche de photopolymère est durcie par des lampes UV immédiatement après être déposée. Ceci élimine l’étape de post-traitement requis par les autres technologies.




Impression 3D : jets multiples sur poudre

Le principe de réalisation est basé sur l’agglomération de poudre après déposition de gouttelettes de liant sur l’ensemble des points d’une même section. Une fois terminée, la pièce est plus volumineuse que ce qu’elle devrait être pour compenser les phénomènes de rétrécissement provoqués par le traitement postérieur.

Les défaut liés à l'impression :

Defaut