Les motorisations dans le transport :

Les expériences de Ford :

Le moteur Stirling vieux d’un siècle : une possibilité pour l'avenir.

(traduction d’un article du 27 octobre 1975)


Le moteur centenaire à 'air chaud de Stirling semble s’engager dans un pari extrêmement audacieux et pourrait  devenir le propulseur automobile et marine de l'avenir.

Mais c’est au long terme. La turbine à gaz et les moteurs à combustion interne à piston  sont encore très en lice. « Mais si l’on doit recourir à une  solution de rechange aux moteurs à combustion interne, le Stirling semble réunir la plupart des avantages et présenter moins d’inconvénients. » dit,  Michael Davis, un responsable de  Ford Motor Co., à la  Presse  Internationale.

Il a déclaré que Ford et Philips le manufacturier électrique Hollandais ont commencé des essais sur une Ford Torino équipé d'un moteur Stirling à plateau cyclique avec une puissance équivalente à un moteur à essenceV8 de 5.7 l de cylindré.

Ford a aussi un contrat pour produire un petit moteur Stirling à plateau cyclique pour le gouvernement fédéral à l'essai dans une Ford Pinto. Un plateau cyclique est un disque avec une surface inclinée qui tourne sous l'action des poussées successives de tiges de piston.

Depuis son entrée dans un partenariat en 1970 avec Philips et KB United Stirling Ab de Suède afin d'étudier et de développer le stirling, Ford et la firme suédoise ont testé des moteurs Stirling dans une paire de voitures Pinto en Suède.

Mais ces moteurs, réalisés par la firme suédoise, de conception à vilebrequin conventionnelle dans une configuration de V-4, les  ingénieurs Ford ne considèrent pas leur rendement comme bon dans les Pinto et sont convaincus que le   plateau cyclique développé par la société néerlandaise est un bien meilleur moyen de convertir l'énergie du moteur Stirling en puissance rotative.

Le moteur Stirling a eu, en Europe, un nombre d’applications considérable en tant que moteur stationnaire et a toujours été chaudement défendu, jusqu'à présent, cependant, il n'a pu faire concurrence sur une grande échelle à la vapeur ou au moteur à combustion interne.

C'est un moteur à combustion externe et à cycle fermé qui utilise l’air ou un gaz inerte supérieur, comme l'hélium, comme moyen d'expansion au lieu de la  vapeur ou d'une vapeur chimique.  Son grand avantage sur les moteurs à vapeur et sur la vapeur est que l'air et l'hélium sont relativement non corrosif et non toxiques et non inflammables. Ce qui le rend plus sécuritaire qu'un moteur à vapeur liquide et potentiellement plus durable.

« Aussi, » Davis de chez Ford, a déclaré, « il semble être le moteur plus économique possible sur le carburant. » Davis, a déclaré qu'un moteur Stirling peut consommer 25 % de carburant en moins qu'un moteur à essence de la même taille. En outre, il peut utiliser tout combustible bon marché et puisque le carburant est brûlé à part, rendant l'automobile plus propre, en produisant seulement une quantité infime de la pollution atmosphérique.

Néanmoins, il a dit, un moteur Stirling de production pour les automobiles et les bateaux n'est pas probable avant 1980. En plus du coût évident d'outillage. Davis a déclaré que les chercheurs ne savent toujours pas avec certitude quel serait le coût pour produire en masse des moteurs de Stirling. Et il y a deux problèmes techniques à surmonter. L'accumulation de chaleur de l'air comprimé ou de gaz est très élevée, aussi le système de refroidissement doit être vaste et extrêmement efficace. Le second problème technique, c'est que l'hélium et autres gaz montre une tendance à s'infiltrer à travers les parois solides des cylindres et échangeur de chaleur, entraînant une perte de compression. Il dit que les ingénieurs  Philips pensent qu'ils peuvent résoudre ce problème au moyen d'un revêtement spécial sur les parois.

Comme une machine à vapeur, les pistons sur un moteur Stirling sont entrainés par l'air ou le gaz dans les deux directions et le couple élevé du moteur aux développeurs en expansion rapidement. Les prototypes de moteur Stirling placés dans des  voitures jusqu'à présent emploient une transmission automatique standart et un démarreur électrique. Le vieux vapeur Stanley nécessaire ni un démarreur ni transmission engrenages.  Davis a également dit qu’il n'est pas encore possible de donner une réponse satisfaisante aux  questions sur les frais d'entretien probable d'un moteur d'automobile stirling

Ford Pinto 1971





Diagramme de performance du moteur Stirling de la Ford Torino